placedelademocratie.net

Informations et actualités

Les deux chimistes américains, Dow Chemical et DuPont, envisagent prochainement une fusion dans le but de créer une grosse entreprise dont les activités vont des pesticides aux OGM (Organismes Génétiquement Modifiés), sans oublier la fibre synthétique. Cette fusion marquerait un tournant mémorable de l’histoire de l’industrie chimique américaine. Rappelons que Dow Chemical a été fondé en 1897 dans le Michigan, tandis que DuPont avait débuté ses activités en 1802.

Une fusion qui vaut dans les 120 millions de dollars

Après la reprise d’Allergan par Pfizer dans le domaine pharmaceutique, cette fusion est jugée comme la deuxième plus importante transaction de l’année 2015, car elle avoisine les 120 milliards de dollars. Ce mariage donnerait une nouvelle image du paysage de l’industrie agrochimique mondiale, qui est agitée par un vaste mouvement de consolidation depuis plusieurs mois.
Pour l’instant, rien n’est encore confirmé, mais le nouveau géant qui naîtrait de cette éventuelle fusion cumulerait un chiffre d’affaires annuel de plus de 90 milliards de dollars.
Les deux groupes, par le biais de cette fusion, pensent répondre à la chute des prix des matières premières et au ralentissement des économies émergentes, telles que la Chine et le Brésil, qui sont classés parmi les cinq premiers producteurs mondiaux.

Scission de leurs activités

Depuis quelques mois, Dow Chemical et Dupont sont critiqués par leurs plus gros actionnaires qui estiment que la rentabilité des deux groupes est insuffisante, et qui réclament la séparation des activités. En effet, les deux chimistes n’écartent pas cette hypothèse de division des activités de la nouvelle entité : l’agriculture, les produits de chimie de spécialité et la chimie traditionnelle. L’objectif serait de procurer beaucoup plus de profits aux actionnaires.

Qui seront à la tête du géant ?

Andrew Liveris, l’actuel Président-Directeur Général de Dow Chemical, présiderait le Conseil d’administration du nouveau groupe, tandis que Edward Breen, son homologue chez DuPont, en serait le Directeur général.

Categories: actualité

Leave a Reply