placedelademocratie.net

Informations et actualités

Donald Trump prévoit le déploiement dans l’immédiat de la garde nationale pour assurer la protection de la frontière américain avec le Mexique. C’est le secrétaire de la sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, qui a déclaré cela aux journalistes lors d’une conférence à la Maison Blanche. Elle a poursuivi que l’ordre a été par le Président américain à son ministre de la Défense et au Département de la Sécurité intérieure. Trump a ainsi insisté sur le fait que ce dernier doit travailler avec les gouverneurs pour déployer la Garde nationale » à la frontière.

Une initiative difficile à réaliser

Nielsen et la secrétaire de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders, ont évité des questions sur l’engagement soudain, et si le déploiement de la garde nationale était relatif aux rapports que Trump avait lus sur Fox News d’une « caravane » d’Amérique centrale qui se dirigeait vers la frontière. Nielsen était incompétente à répondre à des questions sur la dimension du déploiement et le montant nécessaire. Elle a dit que la quantité de gardes appelés sera aussi ample que nécessaire pour combler les manques aujourd’hui. Malgré cela, Nielsen a révélé aux journalistes que l’administration espère que le déploiement débute aussitôt. Lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, un haut responsable de l’administration a déclaré aux journalistes qu’il n’y a pas encore de date fixe pour le déploiement de la garde nationale. Il a poursuivit que la mission de la garde nationale à la frontière se limiterai à la surveillance aérienne et au soutien de la patrouille frontalière.

Le gouvernement mexicain

Le gouvernement mexicain qualifie cette initiative comme étant une attitude menaçante et que c’est un autre manque de respect perpétué par Trump contre le peuple mexicain. Le président mexicain est conscient que la relation entre les 2 pays présente des défis mais que ces derniers ne doivent pas inciter Trump à agir comme tel.

Categories: actualité

Leave a Reply