placedelademocratie.net

Informations et actualités

Des études menées par des scientifiques britanniques de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) ont permis de rétablir certaines fonctions motrices chez des animaux victimes de lésions sévères à la moelle épinière, ces lésions ayant provoqué une paralysie. Des chiens ont fait l’objet de l’expérience et ont, à l’issue, pu remarcher.

olf

Des cellules olfactives réparatrices

Les expériences ont porté sur 34 sujets canins paralysés, suite à des traumatismes qui ont provoqué des lésions au niveau de la moelle épinière. Les scientifiques qui ont mené ces recherches ont observé des caractéristiques particulières que possèdent les cellules olfactives, qui semblent présenter des vertus réparatrices sur les liaisons nerveuses sectionnées.

Ainsi, ils ont entrepris de prélever les fameuses cellules directement des fosses nasales des chiens concernés, pour ensuite les injecter à l’emplacement de la blessure. Par ailleurs, les résultats ont dépassé les attentes, dans la mesure où il s’agit de la première fois que cette expérience est pratiquée sur des lésions réelles, qui n’ont pas été provoquées.

Semblables aux cellules souches, les cellules olfactives présentent la particularité de se développer, quel que soit le type de cellule de l’organisme où elles se trouvent, d’où leur vertu régénératrice aujourd’hui prometteuse pour la recherche médicale. Grâce à ces dernières, le développement des cellules nerveuses n’est pas interrompu, même à l’âge adulte.

Bientôt des tests sur les hommes

Bien que les chercheurs préfèrent rester prudents quant aux résultats sur les êtres humains, ils sont confiants et sont en passe de préparer de nouveaux tests, cette fois à mener sur des personnes victimes de lésions médullaires. Selon, ces scientifiques, le résultat pourrait ne pas être aussi radical que celui retrouvé chez les sujets canins, mais il est probable qu’à l’issue de l’expérience, certaines fonctions motrices se voient rétablies et de nouveau fonctionnelles.

Categories: santé, slide

Leave a Reply